TABLEAU DE L' ARTISTE PEINTRE : ANNÉE 1994

 




denise Rafenomanjato - la Garde Guérin

La Garde Guérin
50 x 38 cm

Dans la lumière de l'hiver, la haute tour de guet
Surveille les fluctuations de la solitude et du néant.

Sans doute les puissants fantômes tout armurés
De Gaucelmes, d'Hérail, de Gaules ou de Bertrand
Errent-ils encore dans ruelles de La Garde Guérin.
Mais les Seigneurs Pariers, gardiens de l'Estrada Régordane,
Disparus dans les terreurs du Moyen-âge lointain,
Ne protègent ni ne rançonnent plus personne.

Le chemin de Saint-Gilles s'est enfoui et perdu
Dans les profonds méandres du Chassezac.
Marchands et voyageurs passent aujourd’hui le grand viaduc
Loin à l'ouest, là-bas sur l'autoroute à l'aplomb du soleil.

Et ni vêpres ni matines ne sonnent plus
Au tympan ouvragé et roman de Saint-michel.

Jean Rafenomanjato

 

 

 


   La Garde-Guérin
est un village fortifié, en bordure du Chassezac, faisant partie de la commune de
Prévenchères, située dans le département de la Lozère et la région Languedoc-Roussillon.

   La Tour : la tour de la Garde-Guérin, datée du XIIe siècle, est en fait le donjon médiéval du
castrum. De plan carré, haute de 21,50 mètres, elle a cinq niveaux et présente un appareil à bossage
unique dans la région. Au pied de la tour sont visibles les vestiges du logis seigneurial ayant appartenu
aux consuls nobles de la Garde-Guérin. Il n'est pas d'origine médiévale puisqu'il n'est pas répertorié au
"vidimus" de 1364. On le daterait du XVIe siècle mais il a été détruit par un incendie en 1722.

   Le village est traversé par le Chemin de Régordane GR700, axe de communication presque unique
reliant le Massif central à la Méditerranée, très fréquenté au Moyen Âge. À l’origine ce chemin était
connu sous le nom de l’Estrade (occitan estrada, « grande route », du latin strata).

   La population du village a beaucoup varié en quelques siècles. On comptait plus de 100 habitants en
1789, 158 en 1846, et 84 en 1936. Aujourd’hui une douzaine d’habitants y vivent toute l’année. En
période estivale la population est plus nombreuse avec une centaine de personnes environ.

(Source Wikipédia)

 



      Une rubrique liens vous attend,
       vous y trouverez :

      des sites consacrés à la Lozère

     
des sites d' artistes lozériens
       et d' ailleurs

     
des sites féminins

     
des annuaires spécialisés dans l' art

     
des annuaires francophones régionaux

     
des annuaires généralistes.

   • ACCUEIL DU SITE - MES BANNIERES

   • Vous pouvez effectuer une recherche des tableaux
   par nom en allant à la page CONTACT

   • Pour en savoir plus sur la vie de l' artiste peintre,
   allez à la page: A PROPOS DE DENISE RAFENOMANJATO     

   • N' oubliez pas d' aller visiter la page
   des POÈMES DE JEAN RAFENOMANJATO,

   • la GALERIE PHOTOS DE L' ARTISTE PEINTRE
   et la PAGE SCULPTURES

   • Vous pouvez aussi aller visiter
   la GALERIE PHOTOS DE LA LOZÈRE



Les tableaux de l'artiste peintre sont classés par année de création,
Cliquez sur une année pour aller dans la galerie peinture correspondante.